1ère étape : Faites-le sentir en sécurité

Les chiots et les chiens adoptés ne doivent jamais être laissés seuls dans un nouvel environnement les premiers jours. En effet, un chien s'attache vite aux personnes qui l'entourent (quelques heures suffisent) et leur présence est indispensable pour qu'il se sente en sécurité.

Même la nuit, votre nouvel ami préfèrera ne pas dormir seul. Vous n'êtes pas obligé de partager votre lit avec lui, mais le laisser dormir dans la même pièce contribuera à créer ce sentiment de sécurité.

Edgard sleeping.

2ème étape : Habituez-le à votre absence

Habituer votre toutou à se passer de votre présence prendra du temps. Pour commencer, vous pouvez vous éloigner de temps en temps de votre espace commun, tout en restant visible. Par exemple, si votre chien se repose dans le salon, entrez dans la cuisine et empêchez-le de vous suivre, en installant un obstacle (une clôture fera l'affaire).

Lors de ces "essais", votre langage non-verbal doit inspirer le calme. Votre chien comprendra alors qu'il n'y a rien à craindre. Au bout d'un moment, revenez dans le salon, puis quittez la pièce peu après sans prêter à votre chien la moindre attention. Par ces aller-retour, vous l'aiderez à comprendre que cette situation n'a rien d'étrange. 

Découvrez notre gamme de nourriture savoureuse pour chiens
Découvrez-le →

3ème étape : Testez l'absence visuelle

Une fois que votre chien s'est habitué à vous voir partir dans une autre pièce, il est temps de passer à la dernière étape : aller quelque part où il ne pourra pas vous voir. Vous pouvez simplement fermer la porte entre deux pièces, voire quitter la maison. Surtout, faites les choses progressivement, quittez votre chien pour des courtes durées au début, revenez puis repartez de nouveau.

Ca vaut le coup de choisir le moment propice pour laisser votre chien seul, après une longue ballade ou une session de jeux par exemple. Prêtez attention à ses réactions et arrêtez l'entraînement si vous le voyez affligé. Sa détresse peut se manifester de différentes manières : s'il détruit des objets, s'essoufle ou bien bave excessivement, il n'est sans doute pas encore prêt à rester seul.

Dog waiting for his owner.

Bonus : Créez un "rituel de départ" pour faire comprendre à votre chien que vous vous apprêtez à le laisser. En gros, cela reviendra à lui dire :" Je m'en vais, à plus tard!". Evitez de le quitter en lui manifestant trop d'attention et d'amour, agissez plutôt comme si tout était normal. Sinon, vous risquez de stresser votre ami à 4 pattes lors de vos déplacements.

En suivant ces trois étapes et en vous adaptant au rythme d'apprentissage de votre chien, vous l'habituerez à rester seul à la maison, comme un grand.