L'arrivée d'un nouveau chiot est un moment important. Pour vous, c'est l'attente et l'excitation d'accueillir un nouveau membre dans la famille. Ce n'est pas rien, mais c'est un événement encore plus marquant pour votre chiot. Pour lui, tout change soudainement : sa mère et les autres copains de la portée disparaissent, ainsi que l'environnement, les bruits et les odeurs familiers qui ont accompagné ses premières semaines de vie. Son arrivée chez vous représente pour lui un grand changement, mais si vous suivez ces quelques conseils, tout se passera au mieux !

1. Jouez sur les odeurs 

Le nez de votre chiot est un outil puissant et vous pouvez tourner cela à votre avantage. Donnez à l'avance à l'éleveur à qui vous l'achetez une couverture ou un jouet, pour que l'objet s'imprègne de ses odeurs familières et familiales. Ramenez-le avec vous à la maison en même temps que votre chiot, il lui sera d'un grand réconfort. 

CONSEIL DE PRO: D'autres odeurs peuvent également le rassurer, comme celle de la lavande. 

Myles laying down relaxed

2. Choisissez sa litière avec soin

Votre chiot lui rendra visite très souvent pendant ses premières semaines, alors choisissez-la avec soin. Elle doit être facile d'accès, de jour comme de nuit (pour commencer, vous passerez beaucoup de temps à l'entraîner à y aller), et elle devra être aussi paisible et libre de distractions que possible. Pour en savoir plus,  lisez l'article dédié à l'apprentissage de la propreté sur notre blog !

3. Rendez votre maison sûre pour votre chiot 

Imaginez que vous êtes un chiot. Vous n'êtes pas très grand et tout ce que vous voyez est potentiellement là pour être mâchouillé ou pour servir de jouet. Vous devez encore apprendre à reconnaître les dangers. C'est donc important de rendre votre maison et votre jardin sûrs pour votre chiot. La clôture du jardin est-elle assez solide ? Le point d'eau est-il trop exposé ? Y-a-t-il des produits chimiques à des endroits facilement accessibles pour lui ? Les escaliers sont-ils trop raides pour ses petites jambes ?  

Myles laying down in garden

4. Protégez votre maison de votre chiot

Les chiots sont curieux et entreprenants et ils ont des petites dents acérées. Si vous ne voulez pas que vos coussins, chaussons, plantes, fauteuils en osier (et autres objets) préférés deviennent des ombres déchiquetées d'eux-mêmes, nous vous recommandons de mettre votre maison à l'abri de votre chiot. La bonne nouvelle est que le mâchouillage est une phase parfaitement normale que votre chien quittera bientôt, avec les bons encouragements. En attendant, mettez les objets auxquels vous tenez hors d'atteinte, et pensez à installer des barrières de sécurité pour enfants ou un parc à chiot. 

Découvrez pourquoi votre chiot trouve notre nourriture incroyablement savoureuse !
Retrouvez-les ici →

5. Offrez-lui un coin tranquille 

Tout comme les humains, les chiens aiment avoir un endroit calme et sécurisant pour se reposer - mais qui ne soit pas trop éloigné du reste de la vie de la famille. L'une des options consiste à installer une cage à chiot. Elle doit être assez spacieuse et représenter un lieu sûr pour votre chiot. Ne la fermez pas dès le début, et ne la laissez pas fermée plus d'une heure et demie d'affilée dans la journée. Si vous ne souhaitez pas utiliser de cage, choisissez un endroit (ou même deux) que votre chiot peut s'approprier. Gardez à l'esprit que les paniers en osier lui donnent une envie irrépréssible de les mâchouiller, alors commencez avec quelque chose de plus résistant.  

6. Apprenez son langage

Votre chiot ne parle pas le langage humain, mais cela ne veut pas dire qu'il ne communique pas. Savez-vous qu'il existe des cours de langage canin que vous pouvez suivre ? Cela pourrait vous aider à comprendre d'emblée ce que dit votre chiot - et serait très utile et d'un grand réconfort pendant la période où ils apprennent à vivre dans leur nouvelle maison. 

Myles with his owner Louis

7. Prenez soin également de vos autres animaux 

Vous aimez les animaux ? Vous avez déjà d'autres chiens, chats, poules, perroquets ? Dans ce cas, cela vaut le coup de vérifier ce que vous devez faire pour assurer la sécurité et le bien-être de tous ceux qui vivent dans votre maison. En cas de doute, demandez à l'avance à un comportementaliste animal comment vous pouvez préparer chacun de vos animaux de compagnie à l'arrivée d'un nouveau chiot.

Myles with his brother Cooper

8. Dernière checklist !

Certains équipements sont indispensables pour accueillir un nouveau chiot. Voici notre petite checklist pour ne rien oublier : 

  • De la bonne nourriture pour votre chiot. Idéalement, vous devriez utiliser la même nourriture que celle de son éleveur, du moins pour commencer. 
  • Des gammelles lavables pour la nourriture et l'eau d'une taille adaptée à votre chiot
  • Un collier ou un harnais adapté
  • Une laisse longue - 3m minimum
  • Quelque chose de bon à mâchouiller, tels que des sticks dentaires, des bois de cerf, des os, etc
  • L'adresse et le numéro de téléphone de votre vétérinaire
  • Des jouets. Des tas et des tas de jouets.

Et un dernier conseil : assurez-vous d'être bien reposé et d'avoir de l'amour et de la patience à revendre. Plus vous pourrez donner du temps et de l'attention à votre nouveau chiot pendant ces premiers jours et semaines, plus il sera heureux et en bonne santé en grandissant pour devenir votre meilleur ami.