Connaissez votre ennemi : les puces, qu'est-ce que c'est?

Les puces sont des insectes minuscules qui survivent grâce au sang des hôtes qu'ils infestent, comme les chiens et les chats. Ces parasites ne peuvent pas voler mais sont suffisamment agiles pour sauter d'un animal à un autre. A cause des démangeaisons incessantes provoquées par les puces, la vie de votre animal peut devenir un enfer. 

Une puce peut pénétrer dans votre maison de manière insoupçonnée, par l'intermédiaire d'un animal ou même d'une personne. Puis, à condition de trouver une proie sur laquelle se régaler, elle s'installera de manière permanente et pondera ses oeufs directement sur son hôte ou dans les environs. Les oeufs finissent généralement par tomber sur les tapis ou sur d'autres tissus de la maison, en attendant d'éclore. Les larves des puces se nicheront dans ou sous le tapis, profitant des interstices et des petites fissures pour se cacher. Il leur faudra de quelques semaines à un an pour muer en puces adultes, selon la température de la pièce et d'autres facteurs.

Comment savoir si votre animal est infesté par des puces

Edgard in garden

Certains animaux ne seront pas particulièrement embêtés par les puces et se gratteront de temps à autre au niveau du bas du dos et de la queue. Toutefois, d'autres peuvent développer de fortes réactions cutanées : des plaques rouges et enflammées sont souvent le signe d'une allergie à la salive des puces. Notez que les animaux les moins dérangés par les piqûres de puces sont susceptibles d'infester d'autres chiens et chats : gardez donc un oeil sur tous les animaux qui vivent sous votre toit, et pas seulement à ceux qui présentent les symptômes les plus visibles.

Si votre animal n'est pas allergique aux puces, il sera difficile de détecter les signes d'une infestation. Les puces elles-mêmes sont presque invisibles et très timides, avec une fâcheuse tendance à se fourrer très vite dans le pelage de votre animal. La meilleure façon de vérifier que votre animal n'a pas de puces consiste à le brosser à l'aide d'un peigne à puces puis de passer le peigne sur un mouchoir ou un sopalin humide. La présence de tâches tournant au brun rougeâtre (des excréments de puces) révèleront la présence du parasite.

Comment prévenir les puces

Prévenir, c'est mieux que guérir. Et lorsqu'il s'agit de puces, une attention rigoureuse est indispensable pour protéger votre animal et votre maison de la menace d'une infestation. Après tout, c'est beaucoup moins compliqué de prévenir que de s'attaquer à une population dejà bien "installée".

Il existe beaucoup de produits antipuces sur le marché, comme des colliers et des traitements spécifiques à appliquer sur le dos de votre animal. Pensez à demander conseil à votre vétérinaire pour choisir le produit le plus adapté. Il est important de choisir une pipette ou un collier capable d'éliminer les parasites dans les 24 heures, car c'est le temps qu'il faudra à une puce pour pondre de nouveaux oeufs. En plus, les réactions cutanées des chiens et chats allergiques se manifesteront dès les premières piqûres : raison de plus d'exterminer ces bestioles le plus vite possible!

Traitez la maison en même temps que votre ami poilu

Edgard & Charlie in basket

Etant donné que 95% des puces prolifèrent dans les environs plutôt que sur votre animal, il est indispensable de traiter votre maison contre les parasites. Concentrez vos efforts sur les endroits où votre ami à 4 pattes aime passer le plus de temps. Lavez régulièrement à l'eau chaude sa niche pour éliminer les oeufs qui peuvent s'y loger. Cela vaut également pour tous les tissus de la maison régulièrement "fréquentés" par votre animal, notamment les tapis et la moquette. L'aspiration et le nettoyage méticuleux de ces surfaces sont une étape importante pour se défaire des puces.

Les vibrations enduites par le passage de l'aspirateur sont particulièrement efficaces pour déloger les larves des tapis, les exposant plus facilement à des produits antipuces en cas d'infestation. La guerre contre les puces dure toute l'année! Alors protégez votre chez vous et votre ami à 4 pattes durant les mois plus frois, aussi. Les puces préfèrent les environnements chauds, certes, mais malheureusement le chauffage contribue grandement à l'éclosion des larves.