Conseil n°1 : Un petit check-up santé s’impose 

La première chose à faire est de vous assurer que votre chien n’a pas mal quelque part. A-t-il des signes de douleurs dentaires, articulaires ou digestives ? Si vous pensez que votre chien est souffrant, emmenez-le chez le vétérinaire dès que possible pour rayer les soucis de santé de votre liste.  

Conseil n°2 : Choisissez une nourriture qui a du goût 

Dog puts its paws on the table while drooling to an Edgard & Cooper kibble bag

Ensuite, que donnez-vous à manger à votre chien ? La principale raison pour laquelle les chiens ne touchent pas à leur nourriture c’est tout simplement qu’ils ne l’aiment pas. Cherchez des alternatives. Les chiens capricieux préfèrent souvent les aliments qui contiennent des protéines de qualité supérieure. Pensez au bœuf, au poulet, à l’agneau ou à dinde. 

Conseil bonus : la plupart des mangeurs difficiles préfèrent la nourriture humide aux aliments secs. Avez-vous essayé de mélanger leurs croquettes avec un peu de nourriture humide ? Ça vaut le coup d'essayer !

Conseil n°3 : Ne lui donnez jamais de nourriture à table  

Quand vous lui donnez de la nourriture à table, vous encouragez le mauvais comportement de votre chien et vous affaiblissez votre autorité. La nourriture humaine manque de nombreux nutriments essentiels dont votre chien a besoin ( « La vérité sur la nourriture pour chiens »). Renforcez les règles et apprenez à votre chien que sa nourriture viendra à un moment et à un endroit précis. Le moment idéal est juste avant votre propre repas, parce qu’il n’aura plus faim pendant que vous mangez. Une bonne façon d’être plus malin que votre chien 😉 !

Conseil n°4 : Pas trop de friandises ! 

Person holding an Edgard & Cooper jerky

Ok, on le reconnaît, nos friandises sont incroyablement délicieuses et il est difficile d’y résister. Mais rappelez-vous, trop grignoter peut réduire l’appétit de votre chien. Planifiez à l’avance combien de snacks votre chien peut manger par jour ou par semaine, et rangez la boîte s’il a déjà mangé son quota. Sinon, ce sera trop ! 

Conseil n°5 : Ne changez pas sa nourriture 

Contrairement aux humains, les chiens n’aiment pas le changement quand il s’agit de leur nourriture – votre chien ne va pas s’ennuyer de toujours manger la même chose. Au contraire, les chiens aiment la routine ! De plus, garder le même régime alimentaire va aider le système digestif de votre chien à rester en bonne santé et à bien fonctionner. 

Si vous pensez à changer et à adopter les aliments Edgar & Cooper, ce guide simple va vous expliquer comment procéder.   

Edgard & Cooper changing food guide

Conseil n°6 : L’activité physique stimule l’appétit

Dog walking proudly next to owner

Vous et votre chien avez de nombreuses choses en commun – plus vous faites de l’exercice, plus vous aurez faim ! Si votre chien ne finit pas son dîner, essayez de le sortir pour une promenade ou de danser autour de la chambre. C’est encore mieux si vous le faites juste avant de lui donner son repas 😉.

Conseil n° 7 : Rendez son repas plus appétissant 

Dog feasting on his food bowl

Les chiens ont 20% de papilles gustatives de moins que les humains, mais leur sens de l’odorat est beaucoup plus puissant. Vous donnez à votre chien de la nourriture sèche ? Essayez d’ajouter un peu d’eau aux croquettes pour renforcer leur fumet. La nourriture humide a une odeur beaucoup plus forte et est donc beaucoup plus appétissante pour les chiens difficiles. Pour éviter la plaque, vous pouvez mélanger les deux. 

Si votre chien est un mangeur difficile, le mieux c’est de choisir une nourriture de très bonne qualité. Chez Edgard & Cooper, nous offrons une gamme complète d’aliments qui contiennent tous les nutriments essentiels dont votre chien a besoin. Découvrez tous nos produits ici